Nous contacter
Terrasse Nature

Terrasses en Bois de Qualité

Installation - Fourniture

Terrasses Garanties 10 ans

Terrasse de 200 m2 dans un club de vacances.
Tout est mal fait !

Nous sommes dans un club de vacances, dans un ancien Palace, en Savoie.
Une immense terrasse probablement en Mélèze, un bois local, de 300 m2 entoure l'hôtel.
Le cadre et le standing des lieux auraient mérité une terrasse haut de gamme.
Bien entendu le bois souffre beaucoup pendant l'hiver avec la neige et les écarts de température et d'hygrométrie. De ce point de vue, le bois semble bien tenir.
Pour le reste, la pose est désastreuse dans du point de vue de la conception que des détails de finition.
Une pose mieux faite aurait aidé le bois à mieux résister aux rigueurs du climat.



Les lames sont très dégradées. Elle ne semblent pas touchées par le pourrissement
cependant elles sont extrêmement déformées. Il aurait fallu poser les lambourdes
de manière plus rapporchées pour limiter les déformations.


Certaines lames sont trop longues et mal séchées. Elles tuilent. De ce fait, l'eau est
piégée et stagne dans la lame de terrasse, la dégradant encore plus



Les lames sont trop écartées. Les saletés sont piégées et difficiles à nettoyer.


Des noeuds morts se sont détachés. Résultat : des trous irréparables.


Les vis sont en Inox. Heureusement. Elles résistent bien au climat.
Cependant, elles sont à tête cruciforme, moins esthétiques que nos vis à empreinte
6 lobes (Torx). Certaines vis sont trop enfoncées dans le bois, créant des trous qui
piègent l'eau. On voit aussi des lames très décalées les unes des autres.


En général, pour les raisons esthétiques, on aligne les vis, d'autant plus qu'il faut fixer les lames
dans la lambourde en dessous. On n'a jamais vu des vis aussi mal posées. C'est incroyable.


Erreur classique : le bois est en contact direct avec le sol. L'humidité remonte par capillarité
et commence à dégrader les lames de terrasse posées verticalement en bardage.


Voilà une finition vraiment moche : un petit bout de lame de 10 cm ! Il aurait fallu
recouper au niveau de la lambourde précédente et mettre une lame d'au moins 50 cm.


La finition du bord de terrasse n'a pas été réalisée. On a l'impression d'une vieille palette.
A cette occasion, on voit que la structure inférieure en bois est en contact direct avec le sol.
A court ou moyen terme, tout cela va pourrir et la terrasse va s'effondrer ; inéluctablement.


  Voila l'exemple typique de ce qui va se passer. On voit les 4 lames du fond
complètement écroulées par rapport au niveau du platelage.


Conclusion :
Cette terrasse est un vrai gâchis.
Le bois et le cadre environnant auraient mérité une pose soignée et sérieuse. La mise en oeuvre ne respecte aucun principe élémentaire de pose qui auraient pourtant assuré la pérennité de l'ouvrage.
Les lambourdes sont en contact direct avec le sol, les vis sont mal posées, les espaces inter-lames sont trop importants et les finitions bâclées.