Err

Terrasses en bois de qualité

Les règles professionnelles "construction de platelage sur étanchéité".

La CSFE (Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité), représente la profession des étancheurs.

En 2016, la CSFE a constitué un groupe de travail particulièrement rapide et efficace pour rédiger des règles professionnelle pour la mise en oeuvre des platelages en bois sur étanchéité.


En effet ce type d'ouvrage ne rentre pas dans le domaine d'application du NF DTU 51.4.

J'ai participé activement aux réunions, ce qui a également permis de nouer des liens fructueux entre la profession des étancheurs et les spécialistes de la terrasse bois.

Il s'agit de règles à destination des étancheurs. Il faut savoir, que, du point de vue de l'étancheur, le platelage bois fait partie de l'ouvrage d'étanchéité puisqu'il assure une fonction de protection de la membrane étanche (protection mécanique et protection contre les UV...).
C'est pourquoi, le document se nomme : "Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des toitures-terrasses et balcons étanchés avec protection par platelage en bois". Les Règles Professionnelles rédigées par des groupes de travail regroupant des experts du domaine ont un caractère normatif.

Les règles Professionnelles embarquent, dans un document autoportant (c'est à dire ne nécessitant pas de se référer à d'autres normes) la plupart des grands principes de pose décrits dans le NF DTU 51.4.

- la conception courante, qui correspond à la grande majorité des platelages bois mis en œuvre : lambourdage simple, géométrie des lame rectangulaire standard, possibilité de points singuliers non drainants, affectation en classe d'emploi 4.
- La conception élaborée, qui apporte une plus grande durée de vie (meilleur drainage de l'eau, meilleure ventilation) : les abouts de lame reposent sur des lambourdes séparées ce qui permet à l'eau de s'écouler entre deux bouts de lames ; lames avec une face supérieure légèrement en pente ou bombée, ou avec des Rainures de Libération de Contraintes, ou avec un coefficient d'élancement réduit ; décollement entre la lame de terrasse et la lambourde pour permettre un bon assèchement ; protection de la face supérieure de la lambourde avec des bandes bitumeuses ; bonne ventilation de l'ensemble.

Tableaux de calculs préfabriqués permettant de dimensionner facilement des lames et des lambourdes, sans devoir faire appel à un bureau d'études.

Les nouvelles solutions de lambourdage ont été intégrées :
- Le lambourdage croisé, particulièrement pratique, facile à mettre en œuvre et qui apporte une incomparable rigidité et résilience au platelage.
- Le lambourdage double, sur un lambourdage croisé, pour apporter, en plus de la robustesse, une amélioration du drainage de l'eau.

Les règles de calage entre les lames ont été clarifiées et simplifiées. Le DTU propose maintenant un tableau simple avec 3 valeurs en fonction de l'humidité des lames :
- taux de siccité de 12 à 17% : calage de 6 ou 7 mm,
- taux de siccité de 18 à 22%, calage de 4 ou 5 mm,
- taux de siccité de 22%, (uniquement pour les bois traité en autoclave), calage de 2 ou 3 mm.

Les règles de pré-perçage des lames et lambourdes, diamètres de vis.
toitures-terrasses et balcons étanchées avec protection par platelage en bois
L'excellent magazine professionnel Etanchéité.info a consacré un remarquable dossier sur la normalisation des platelages en bois sur étanchéité. Nous avons participé au dossier en fournissant quelques belles photos et en contribuant aux réponses techniques
toitures-terrasses et balcons étanchés avec protection par platelage en bois
Les "Règles Professionnelles pour la conception et la réalisation des toitures-terrasses et balcons étanchés avec protection par platelage en bois" sont proposées en téléchargement libre et gratuit par le CSFE.
Cliquez ici pour télécharger les règles professionnelles relatives à la construction de terrasses en bois sur étanchéité
Cliquez ici pour le site de la Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité - CSFE